Le départ pour la Thaïlande

Le choix de la destination a été vite pris ! Rien que la prononciation du nom du pays invite à la rêverie et à l'évasion. L'obtention d'un visa pour la Thaïlande n'étant nécessaire que pour un voyage de plus de 45 jours, nous n'en avons pas eu besoin. Il faut toutefois présenter un passeport valide six mois et un billet de vol retour. Après avoir chargé nos sacs à dos et investi dans un guide de voyage,  nous nous sommes élancés pour ce pays chargé de promesses. Préférant les zones rurales aux grandes villes, nous n'avons pas visité Bangkok. Pour nos deux semaines de vacances, notre choix s'est porté sur Chiang Mai au nord, puis Koh Phi Phi au sud.


Chiang Mai ou le temple du bien-être 

Suite à un vol relativement court entre Bangkok et Chiang Mai, nous sommes arrivés dans cette ville du nord du pays. Pour un prix très modéré, nous avons loué une ravissante petite chambre d'hôtel avec piscine et petit déjeuner à volonté. Le matin, après nous être régalés de spécialités culinaires locales, nous avons atteint le centre historique en quelques minutes de marche. Il faut savoir que la ville de Chiang Mai est parsemée de temples bouddhistes dont l'architecture, les couleurs et l'atmosphère qui y règne sont incroyables. Cette partie de la Thaïlande est réputée pour ses richesses culturelles et son authenticité. Nous avons ainsi découvert de jour en jour des monuments fabuleux tels que le Wat Phra Singh. Cet immense temple bouddhiste édifié en 1345 vous immerge totalement dans un havre de paix. On y écoute les chants traditionnels des moines, on y admire une représentation de Bouddha en or et en cuivre ainsi que les monuments et jardins annexes. C'est dans un temple que je conserve ma plus belle expérience. Nous avons eu la chance d'assister au repas des futurs moines auquel nous avons été conviés. Il nous a seulement été demandé de ne pas toucher ni photographier les enfants. L'ambiance et le regard empreint de sagesse de ces petits moines étaient magiques. Bien évidemment, les alentours de Chiang Mai offrent une multitude d'activités. Il faut impérativement se balader dans le Warorot Market et le marché nocturne, mais aussi profiter des excursions dans la jungle, à pied ou à dos d'éléphant. Les amateurs de paysages typiques et de rizières seront largement servis. Chiang Mai est et restera l'un de mes plus beaux souvenirs de voyage.

Un avis mitigé sur Phuket et l'île de Koh Phi Phi

Phuket et les îles du sud représentent la partie du voyage que j'ai le moins appréciée. Si les paysages  sont à couper le souffle avec une eau turquoise bordée de montagnes verdoyantes, l'authenticité s'est évanouie. L'organisation du tourisme semble s'être figée autour de deux points : la fête et le sexe. Si vous venez pour boire et vous amuser, tout y est prévu. D'ailleurs, nous n'avons croisé que très peu de randonneurs et de véritables vacanciers. La majeure partie du flot touristique est représentée par les fêtards. À Koh Phi Phi, les nuits sont difficiles à cause du bruit de nos chers concitoyens qui rentrent ivres de soirées arrosées. Pour trouver un peu de calme, il faut s'enfoncer dans la jungle environnante. Nous avons eu la chance d'y observer des singes peu craintifs, sans doute trop habitués à la vie humaine. On ne pouvait évidemment pas louper l'ascension jusqu'au célèbre Viewpoint qui offre un spectacle mémorable à 360°. De nombreuses activités nautiques et visites d'îles voisines sont également organisées chaque jour. C'est un endroit magnifique qui a néanmoins beaucoup perdu de son charme et de son authenticité du fait du tourisme de masse. J'ai adoré cette partie de la Thaïlande, mais j'ai mille fois préféré Chiang Mai et ses alentours.

Vous pouvez également lire

https://www.jeconomise.net/2011/02/un-voyage-en-thailande-a-gagner/

https://www.lavieestunvoyage.fr/carnet-voyage-thailande/

https://www.hallesdessables.fr/thailande/

https://www.hotels-samui.fr/voyage-thailande